Monday, April 2, 2018

Utiliser des carottes fatiguées

(c) Jonathan Bloom 

Les carottes sont un de ces légumes qui semblent devenir tout mous 2 heures après être entrées dans mon frigo ! Alors voici quelques idées pour utiliser les carottes lorsqu'elles ne sont plus fringantes et croquantes.

A cuisiner de suite
- En stir-fry: les râper sur la râpe à röstis et les utiliser avec des nouilles ou du riz sauté
- En salade de carotte, râpées également, c'est délicieux avec une vinaigrette à base de harissa, cumin, jus de citron et huile d'olive, voir la recette complète ici
- En purée : les cuire jusqu'à tendreté, les mixer et les ajouter à une purée de pomme de terre pour lui donner une belle couleur orange
- En dessert : faire un cake aux carottes, ou ces bons petits carrés
- En velouté, avec du gingembre et de la poudre de curry
- Rôties au four avec d'autres légumes racine, des échalotes et des gousses d'ail, de l'huile d'olive et du thym. Rôtir 40 minutes à 200°C

Congélation
Peler et couper les carottes en dés de 5 mm. Les dés peuvent être congelés crus, à utiliser sans décongélation préalable dans votre prochain ragoût ou soupe. C'est aussi un bon moyen de sauver ces cinq bâtonnets de carotte qui restent de votre dernier apéro.

Fermentation
Bien nettoyer la peau des carottes et les couper en rondelles épaisses. Préparer de l'eau salée avec 1 CS de sel pour 200 mL d'eau. Placer les rondelles dans un bocal en verre, couvrir d'eau salée et d'un poids pour garder les carottes sous l'eau. Fermer le bocal légèrement. Faire fermenter quelques jours à température ambiante. Si besoin, ouvrir le bocal de temps en temps pour libérer la pression. Voici une recette un peu plus détaillée.

Utiliser les pelures
Il faut bien frotter la peau avant de les peler, et enlever les bouts qui n'ont plus l'air comestibles. Les pelures peuvent donner du goût à votre prochain bouillon de poulet ou légume. J'ai commencé à systématiquement garder les pelures de carottes dans un ziplock au congélateur, avec les restes d'os de poulet ou autres. Lorsque j'en aurai assez, je ferai un bouillon au slow-cooker.

Saturday, March 31, 2018

Carrés aux carottes


Une variation du cake aux carottes, parfaite pour un goûter ou comme dessert pour un buffet canadien (ou une pendaison de crémaillère!!). Je n'ai aucune idée d'où j'avais trouvé cette recette initialement, probablement le magasine Cuisine de Saison ou un Betty Bossi. Je l'ai un peu simplifiée, la recette originale demandait de faire monter les blancs d'oeufs en neige à part, mais ça n'apportait pas grand-chose sauf de la vaisselle supplémentaire!

Carrés aux carottes
pour 1 plaque de cuisson, 24-30 carrés

250g de carottes
1 citron non-traité
4 oeufs
150g de sucre de canne
60g de farine demi-complète
1 pincée de sel
5g de poudre à lever
150g de noisettes moulues
150g d'amandes moulues
2 grosses cuillères à soupe de miel
glaçage
200g de sucre glace

[1] Peler et râper finement les carottes. Râper le zeste du citron et presser son jus. Réserver le jus pour le glaçage.
[2] Mixer les oeufs avec le sucre de canne environ 5 minutes, en incorporant le plus d'air possible. La masse doit être légère et mousseuse. 
[3] Ajouter délicatement la farine, le sel, la poudre à lever, les noix moulues et le miel.
[4] Etaler la masse sur une plaque de cuisson chemisée de papier sulfurisé. Le tout doit faire environ 2 cm de haut. Faire cuire dans le bas du four préchauffé à 180°C, environ 20 minutes. Le dessus doit avoir bruni. Laisser refroidir sur la plaque de cuisson.
[5] Pour le glaçage, mélanger la moitié du jus de citron avec la même quantité d'eau. Ajouter le mélange petit à petit au sucre glace pour obtenir une consistence épaisse mais facile à tartiner. En tartiner le gateau refroidi. Laisser sécher le glaçage, puis couper des carrés de 4-5 cm.

Remplacements 
- La poudre à lever peut être remplacée par du bicarbonate, ça monte juste un peu moins bien.
- C'est tout à fait possible d'utiliser d'autres noix moulues, comme des noix de cajou, pécan, noix de coco ou uniquement des noisettes ou amandes. Il faut juste que le total soit bien à 300g. 
- Je n'ai jamais essayé, mais je pense que ce gâteau peut très facilement être rendu sans gluten, en utilisant une autre farine, comme de la farine de riz ou de millet.

Monday, January 1, 2018

Utiliser des restes de champagne


Après les fêtes, vous avez sûrement quelques fonds de bouteilles de mousseux, champagne, crémant ou prosecco qui vous restent. Ne les jetez pas ! Voici quelques idées pour les utiliser :

- si vous avez pensé à reboucher la bouteille et la mettre au frais, faites-vous un cocktail mimosa, avec une moitié de mousseux et l'autre moitié de jus d'orange frais. Parfait pour le brunch en cas de réveil difficile.


- tout simplement cuisiner avec les restes de champagne comme si c'était du vin blanc. Par exemple voici un repas facile pour deux personnes:

Saucisse, sauce à l'échalote et au champagne
Prendre 350g de bonne saucisse, la faire revenir dans un peu de gras à la poêle. Une fois brunie des deux côtés, ajouter une échalote hachée, faire revenir également. Délayer une cuillère à café de maizena dans du vin blanc (ou du mousseux dégazé ou du cidre) et ajouter à la poêle. Ajouter assez de liquide pour arriver à hauteur de mi-saucisse, assaisonner couvrir et laisser mijoter 15-20 minutes. Servir avec du riz blanc et une petite salade. C'est aussi super bon avec des champignons secs grossièrement hachés, un oignon et du vin rouge.


- s'il vous reste vraiment beaucoup de champagne, vous pouvez l'utiliser pour faire mijoter un lapin entier ou un poulet, découpés en morceaux. J'ai à l'instant dans mon slowcooker une variante de ce ragoût de lapin, au champagne et à la marjolaine :

Ragoût de lapin au champagne et à la marjolaine
Inspiré de Miss South.
Découper un lapin entier en 6 morceaux, ôter les abats si présents. Badigeonner chaque morceau de moutarde de Dijon et passer dans un mélange de farine, sel et poivre. Secouer pour retirer l'excès de farine. Couper des légumes en tranches, suivant ce que vous avez au frigo. Par exemple:
- 4 pommes de terre farineuses
- 1 poireau
- 2 carottes
- 1/2 oignon
- 1 pomme
Placer la moitié des légumes au fond du slowcooker, couvrir avec les morceaux de lapin et 2 cuillères à soupe de marjolaine. Saler. Ajouter le reste des légumes. Ajouter les restes de champagne jusqu'à  ce que le lapin soit couvert (compléter avec de l'eau si nécessaire). Couvrir et cuire sur "bas" pendant 8 heures.
Sans slowcooker, cette recette peut aussi être réalisée au four à 180°C. Le temps de cuisson sera probablement réduit à ~1h. Bien couvrir pour éviter que le lapin ne sèche.

Wednesday, April 19, 2017

Update couture

Voici un peu de changement des recettes de cuisine et de mes sermons antigaspi et déchet minimal :-) J'ai profité du weekend prolongé pour faire un peu de couture :

une fourre pour mon ordinateur fixe

J'ai utilisé une vieille fourre de duvet 1 place, que l'on m'avait donnée, ça a dû me prendre 15 minutes maxi, ce n'est pas du grand art, mais c'est pratique, un peu moins moche que l'écran noir et ça protégera mon ordinateur de la poussière.

Pouf, presque fini

Une autre fourre, pour un pouf trouvé au bon filon ikea pour 25 francs. C'est la même gamme de tissu que celle de mon canapé, gracieusement offert par Natuzzi Etoy. Le plus dur était de faire la courbe, sans plis, il ne me reste plus que le bas à terminer. Je suis plutôt contente de moi!

Tuesday, April 18, 2017

Panier de la semaine / Avril

Voici le délicieux contenu du panier de Terre Vaudoise cette semaine :

Des asperges vertes    Famille Borboën, Denges
Une salade batavia    Famille Fasel, Penthéréaz
Une botte d’oignons nouveaux    Biscotte, Vinzel
Une botte de navets    Famille Cuendet, Bremblens
Des pommes Golden    Famille Blanc, Bremblens


Quelques idées de menus autour des produits de saison en ce mois d'avril:

Profitez des asperges vaudoises, la saison pourrait être courte, avec la baisse de température !

Des pâtes aux asperges vertes, tomates cerises et basilic

Rouler des fagots d'oignons de printemps dans des tranches de dinde, à gratiner avec une sauce au fromage frais aux herbes.

Et les navets sont délicieus caramélisés au four, ils en deviennent fondants et délicieux.



Récolte en forêt dans le pays de Gex

Ail des ours

Le petit vallon où nous nous sommes promenés au dessus de Thoiry dans le pays de Gex était litéralement couvert d'ail des ours.

Bouton d'ail des ours

J'ai récolté une bonne poignée de boutons d'ail des ours, pour les faire des des conserves au vinaigre, comme des câpres. Voir cette recette pour la méthode de base de conserves au vinaigre. Attention avec les produits ramassés en forêt, il y a toujours un risque de contamination avec des vers échinococcus, portés par les renards. Il suffit simplement de bouillir les produits 1 minute à 100°C pour éliminer tout risque d'échinococcose.


Un sac d'orties 

J'ai très envie d'essayer de reproduire ce plat du chef suédois Mathias Dahlgren, vu sur le feed de Yotam Ottolenghi: orties crémeuses, oeuf poché, chapelure de pain de seigle et oeufs de poisson.

Thursday, April 13, 2017

Une avalanche de pommes




Etant allergique aux pommes crues, celles-ci ont tendance à s'accumuler pendant les mois d'hiver, où c'est presque le seul fruit proposé dans mon panier hebdomadaire - à part les poires et kiwi occasionnels.

J'ai donc profité de cette abondance pour faire de la compote et de la gelée en quantités. J'avoue ne pas avoir fait attention au type de pomme, si vous en achetez exprès, prenez des Boskoop, qui fondent à la cuisson et qui sont donc parfaites pour les gâteaux et compotes. Voici mes petites recettes de conserves de pommes, toutes simples! C'est mon premier essai pour la gelée aux épluchures, qui est un franc succès.

Compote de pommes
Peler et enlever le trognon des pommes, garder les peaux, trognons et pépins pour la gelée. Couper la chair en gros dés. Cuire dans une casserole avec le couvercle et un peu d'eau au fond. Perso je ne mets pas de sucre. Brasser et écraser de temps en temps, jusqu'à ce que les pommes aient compoté. J'écrase le tout à la fin avec un presse-purée. Si la compote est trop liquide, laisser cuire 10-15 minutes à feu moyen sans couvercle.

Gelée d'épluchures de pommes
Mettre toutes les épluchures et trognons des pommes dans une petite casserole et bien presser. Juste couvrir d'eau, ajouter le zeste d'un demi citron bio, ainsi que le jus du citron entier. Mijoter 30 minutes à couvert. Filtrer et peser le liquide restant. Ajouter entre la moitié et la même quantité de sucre blanc, selon vos goûts ainsi qu'un sachet de sucre gélifiant (pas très zéro déchet je sais!). Laisser cuire encore le tout à découvert, au moins 15 minutes. Retirer l'écume si nécessaire. Tester la gélification en mettant une petite quantité de gelée sur une assiette préalablement mise au congélateur. Si au bout de 1-2 minutes la gelée a l'air solide, c'est prêt.


Mise en bocaux / conserves
Je réutilise des bocaux, de préférence avec un col large, ils sont plus faciles à remplir. Je remplis ma plus grande casserole d'eau chaude, j'y place les bocaux vides et propres ainsi que les couvercles et je fais bouillir le tout au moins 30 minutes. Lorsque la compote et la gelée sont prêtes, sortir un bocal à la fois (j'utilise deux fourchettes comme pinces) et remplir de compote ou gelée bien chaude. Immédiatement refermer avec le couvercle. Retourner le bocal rempli une fois puis redresser au bout d'une minute. Ensuite, lorsque le contenu refroidit, l'air présent dans le bocal refroidit aussi et crée un vide, qui aspire le couvercle à l'intérieur. Ceci permet de vérifier que le bocal est bien fermé. Si le vide ne se fait pas (le couvercle fait ploc ploc), mieux vaut garder ce bocal au frigo et consommer rapidement. Je garde mes conserves jusqu'à une année à température ambiante. Je n'ai personnellement jamais eu de souci de contamination.